Tumblelog by Soup.io
Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

Ce n’est pas la fin du monde

Le 11 septembre prochain, dans trois jours, le CERN activera enfin son longuement attendu LHC. Cette excellente nouvelle pour la recherche n’a pas manqué d’attiser certaine presse en mal de sensations fortes, qui annonce déjà à force titraille bien grasse la fin du monde, voire de l’Univers, que provoquera immanquablement l’allumage de cette machine hors normes.

LHC : CMS waiting for tracker insertion
Creative Commons License photo credit: µµ

Cette “nouvelle” apocalyptique a, bien entendu, comme seul mérite de faire vendre du papier. Certes, depuis Frankenstein (le roman et le film de 1931) jusqu’à Jurassic Park et au-delà, l’image du savant fou totalement pris par son invention, au point de ne plus réaliser qu’il met en danger sa propre vie et celle des autres, n’a pas manqué de faire recette. Certaines de ses interprétations furent d’ailleurs particulièrement savoureuses.

Mais doit-on rappeler qu’il ne s’agit pas ici d’un savant solitaire ou d’une petite équipe de recherche soumise aux diktats d’une sinistre corporation commerciale? On parle du CERN, bon sang! Nous doutons qu’il y ait en de nombreux autres endroits sur Terre une telle concentration d’esprits absolument, totalement brillants… Si ces risques étaient fondés, certainement les savants basés à Genève sont les mieux placés pour les avoir prévus et anticipés!

Certes, l’esprit le plus brillant reste faillible (mais une pareille Dream Team de la matière grise? Allons donc…), mais d’autres études également ont eu lieu. Une des dernières en date a d’ailleurs été publiée il y a quelques jours, et devinez quoi? Il en résulte que tous les jours des rayons cosmiques naturels produisent des collisions entre particules plus puissantes que celles que le LHC sera capable de créer! Ou, comme l’aurait exprimé un autre savant:

Look, it’s a 10^-19 chance, and you’ve got a 10^-11 chance of suddenly evaporating while shaving.

Et maintenant, laissez-nous retourner à un bon roman d’anticipation, tellement mieux écrit et bien fondé que certaine presse à scandales…

Post from: Almaren

Ce n’est pas la fin du monde

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl